Académie des jeux oubliés     

Les jeux de hocs

 

Références, informations

 

Les jeux de hocs sont une famille de jeux de cartes où chaque joueur, l'un après l'autre, empile ses cartes en un talon commun dans l'ordre d'une suite définie pour chacun de ces jeux, et celui qui se libère le premier de toutes ses cartes est le gagnant. Un hoc est une carte qui permet d'interrompre cette suite, et d'en commencer une autre à l'avantage du joueur qui a pu la poser. Il existe différents types de hocs qui peuvent être utilisés selon le jeu pratiqué. Le plus connu des jeux de hocs est le Nain jaune.

 


Tableau comparatif des jeux de hocs (suites et hocs)


             1. Liste de jeux de hocs

La Manille ou ancienne Comète
La Comète
Le Hoc Mazarin
Le Poque
Le Nain jaune (règle de 1760)
Le Lindor ou Nain jaune (règle de 1792, toujours en vigueur)


             2. Définition d'une suite

Une suite est une succession de cartes rangées selon un ordre hiérarchique ne dépendant que des règles du jeu considéré. Une suite est dite complète lorsqu'elle débute par la plus basse carte possible et s'achève par la plus haute possible. Par exemple, avec un jeu complet de 52 cartes, la plus basse carte est le plus souvent un as et la plus haute un roi ; avec un jeu de 32 cartes, ce sont respectivement le sept et l'as. Selon les différentes règles, une suite doit être de la même couleur (pique, cœur, carreau ou trèfle) – cas du Poque –, ou bien peut ne pas tenir compte de la couleur des cartes – cas du Hoc Mazarin.

             3. Différents types de hocs

Les hocs se classent en quatre types :
– hoc de fin de suite ;
– hoc accidentel ;
– hoc permanent ;
– hoc principal.

Si les hocs accidentels sont présents dans tous les jeux de hocs, les trois autres types ne sont pas toujours utilisés.

La définition d'une suite – hiérarchie, à la couleur ou couleur indifférente – et le choix des types de hocs utilisés sont les deux paramètres les plus importants qui font la diversité des jeux de hocs. Les gains et paiements des joueurs constituent le troisième paramètre.

             3.1 Hoc de fin de suite

La plus haute carte d'une suite complète est toujours un hoc. Le joueur qui la pose, après avoir annoncé « hoc ! » peut commencer une nouvelle suite en commençant par la carte de son choix qui n'est pas obligatoirement la plus basse d'une suite complète.

             3.2 Hoc accidentel

Lorsqu'un joueur n'est plus en mesure de continuer la suite qu'il a commencé, et qu'aucun autre joueur ne peut prendre le relais, la dernière carte posée est un hoc. Le joueur l'ayant jouée, annonce « hoc ! » et commence une nouvelle suite comme dans le cas d'un hoc de fin de suite.

             3.3 Hoc permanent

Certaines cartes peuvent être définies dans les règles du jeu comme des hocs permanents. Par exemple, dans le jeu du Nain jaune – selon les règles les plus anciennes datant de 1760 – la dame de pique, le valet de trèfle et le dix de carreau sont toujours des hocs. Lorsqu'un joueur pose un de ces hocs à sa place hiérarchique dans une suite, il annonce « hoc ! » et commence une nouvelle suite comme dans le cas des hocs de fin de suite ou ceux accidentels.

             3.4 Hoc principal

Certains hocs permanents, et parfois de fin de suite, peuvent avoir un pouvoir supplémentaire qui leur permet d'être joués à la place de n'importe quelle autre carte. En langage moderne, on parlerait d'un joker. Un joueur peut placer un hoc principal quand il le souhaite en annonçant « hoc ! » et en commençant une nouvelle suite comme dans le cas des autres types de hocs. Les hocs principaux ont la particularité supplémentaire de pouvoir être gardés en main même s'ils sont les seuls à pouvoir être joués. En résumé, on n'est jamais forcé de jouer un hoc principal.

Par exemple, dans le jeu du Nain jaune – règles de 1760 – le sept de carreau, est un hoc principal ; dans le jeu du Hoc Mazarin, il y a six hocs principaux : les quatre rois, la dame de pique et le valet de carreau. Le Hoc Mazarin présente ainsi la particularité de ne plus avoir, à proprement parlé, de hocs de fin de suite, les rois étant des hocs principaux ne sont joués que par la volonté de ceux qui les ont en main.

             4. Tableau comparatif des principaux jeux de hocs

 
Jeu
Cartes
Suite
Hocs
Nom
Nb
Ordre
Couleur
principaux
permanents
fin de suite
Hoc Mazarin
52
As, 2, 3,..., roi.
non
tous les rois
dame de pique
valet de carreau
aucun
aucun
Poque
32
7,8,9,...,roi, as.
oui
aucun
aucun
les as
Manille
52
As, 2, 3,..., roi.
non
9 de carreau
aucun
les rois
Comète
48
2, 3,..., roi.
non
9 rouge en jeu noir
ou
9 noir en jeu rouge
aucun
les rois
Nain jaune
(1760)
52
As, 2, 3,..., roi.
oui
7 de carreau
dame de pique
valet de trèfle
dix de carreau
les rois
Lindor
52
As, 2, 3,..., roi.
non
aucun
aucun
les rois










Haut de page



Informations


             Informations sur la page

Page mise en ligne le 4 août 2008

Nouvelle mise en page le 4 octobre 2010





Haut de page